Serposcope: Suivi de positions Open Source

Après l’analyseur de logs SpiderLog ouvert en beta gratuite depuis quelques semaines, Pierre de SerpHacker a fait un super cadeau à la communauté SEO en ce début d’année: une mise à jour de Serposcope, son outil gratuit de suivi de positions.

Si la V1 était minimaliste mais efficace (j’ai suivi ~1000 mots clés par jour avec elle pendant un an sans soucis), la V2 offre la qualité d’un outil de suivi professionnel en open source, totalement gratuitement donc.

serposcope

Installation

Personnellement mon serposcope V2 est installé sur un VPS d’entrée de gamme chez OVH, et un VPS en debian à 2.99€/mois sera largement suffisant pour faire tourner la bête. Ça offre le confort de laisser tourner ça la nuit (ou à la demande) sans avoir besoin de le lancer ni d’avoir Java installé sur sa machine locale.

Le logiciel s’installe en deux clics et si vous n’y parvenez pas, venez faire un tour sur le slack de la communauté SEO française, on se fera un plaisir (n’exagérons rien) de vous aider.

Dans la dernière mise à jour, Pierre a ajouté de nouveaux providers pour bypasser les captchas, personnellement j’en tape environ une trentaine pour mes 1K mots clés surveillés, soit quelques centimes à chaque check.

(R)Evolution

Je vous laisse consulter les screens et la documentation disponible sur le site officiel pour vous convaincre du changement ergonomique évident.

screen-serpo

Sachez que dorénavant Serposcope ne se contente plus de récupérer seulement vos positions dans les SERP mais qu’ils récupèrent la SERP au global, vous pouvez donc surveiller les positions et évolutions de vos concurrents de façon rétrospective.
Ceux qui ont la chance de travailler avec Seobserver savent à quel point cela peut constituer une mine d’information.

serp

Pour les plus débrouillards d’entre vous, sachez que les données sont rangées dans une base mySQL (en fonction de votre choix à l’installation) facile à comprendre, ce qui est pratique pour extraire ces belles données pour vos tools persos.

Avantage de l’Open Source

Pour suivre des milliers de mots clés, les solutions commerciales vont vous coûter un bras alors que Serposcope se limitera à quelques centimes par mois.

On peut également avoir une utilisation complémentaire entre ces solutions payantes et Serposcope qui logiquement ne propose pas les mêmes fonctionnalités de reporting clients, de suivi SEM ou autre…

L’avantage d’utiliser un logicel open source est également que sur Git vous allez pouvoir soumettre vos demandes d’évolutions et même contribuer au projet si vous en avez les capacités.

Pierre lâche également quelques indices en ce moment sur l’intégration des volumes de recherches des mots clés, ce que je suis impatient de tester.

On dit donc Merci à Pierre parce que le SEO est peut-être enfin mort mais pas le partage 🙂

KD-Real-MVP

5 commentaires

  1. David · janvier 15, 2016

    Bonjour.
    Je teste également cette solution en ce moment sur quelques projets persos et je suis très agréablement surpris de la qualité du soft.
    Petite question cependant, comment as tu géré la mise à jour ?

    • Yann · janvier 15, 2016

      Sous debian, La mise à jour se passe exactement comme l’installation, à savoir:

      wget https://serposcope.serphacker.com/download/2.1.0/serposcope_2.1.0_all.deb

      dpkg -i serposcope_2.1.0_all.deb

      Et répondre Y au message qui demande si on veut mettre à jour.

      Aucun soucis pour moi en faisant comme ça, la session active et ma personnalisation (BDD mySQL plutot que JDBC) sont bien conservés.

      • David · janvier 15, 2016

        Parfait!
        Merci pour le feedback.

  2. Sylvain · janvier 15, 2016

    Je rajoute un atout considérable : la confidentialité !
    Avec Serpo, personne ne peut connaitre les KW qui m’interesse 🙂

    Et sympa pour les consultants : la création de compte avec des accès différents. Chaque client peut avoir son compte et n’avoir accès qu’à ses résultats.

    Un très très grand bravo à Pierre !

    • Yann · janvier 15, 2016

      Seuls les paranos survivent 🙂