Automatiser l’installation de wordpress pré-configurés (plugins + réglages) sans savoir coder

La promesse de l’installation de WordPress est simple « Une installation en 3 clics » et on peut dire qu’elle est tenue. Par contre après ces 3 clics vous allez avoir un « wordpress nu » et là, il va vous falloir multiplier les « clics sans valeur ajoutée » pour installer vos plugins préférés, les configurer, uploader vos thèmes préférés, déposer votre robots.txt, supprimer l’article et la page de test et dégager « Hello Dolly » qui emmerde encore tout le monde en 2015.

Étant donné qu’au final, on fini toujours avec plus ou moins les mêmes plugins et que la vie est courte, il est intéressant d’automatiser ces étapes et d’en finir avec cette perte de temps.
Il y a deux cents façons différentes de le faire, avec un depot git, avec wp-cli, en codant son installateur maison (merci Romain) ou encore en bricolant une iMacros, je vais vous présenter la 201ème qui a l’avantage d’être simple à mettre en place pour les non développeurs et de ne pas nécessiter de compétences en admin système.

wppq

1/ Déployez un « WordPress presque parfait »

  1. Installez votre wordpress (sur un serveur ou en local, peu importe)
  2. Installez et Configurez vos plugins préférés
  3. Optimisez votre site pour le seo (générateur de sitemap, robots.txt, permaliens, htaccess etc…)
  4. Déposez vos thèmes préférés dans le wp-content/themes

2/ Dupliquez ce WPP

1. Installez le plugin Duplicator

2. Créez un paquet

creer

 

3. Donnez lui un nom, si vous suivez ce tuto, pas besoin d’exclure des tables ou fichiers de la copie.
Par contre, ça pourra vous servir si vous voulez migrer un site existant, le dupliquer, voir faire une extract incomplet de votre BDD pour faire une préprod.

conf

 

4. Ne remplissez pas les champs concernant la BDD, vous pourrez les remplir ensuite pour votre futur site, forcer le SSL peut-être une bonne idée, surtout par les temps qui courent. Ensuite cliquez sur Suivant.

bdd

5. Vérifiez que Duplicator vous autorise à créer votre package, corrigez les problèmes éventuels de droits d’accès ou autre puis créez votre Package, et téléchargez-le sur votre poste.

scan

3/ Déployez votre « WordPress Presque Parfait » partout

1/ Vous disposez maintenant d’un installer.php et d’un package en zip, vous n’avez plus qu’a uploader ces deux fichiers sur le serveur qui accueillera votre futur wordpress, et à vous rendre sur /installer.php

install

2/ Remplissez les identifiants de connexion à la base de données (comme sur l’installation en 3 étapes classique de wordpress), ajoutez le login sécurisé et cliquez sur « Run Deployment »

3/ Personnalisez votre nouveau site. A cette étape, comme sur l’install classique, vous pourrez choisir votre nouveau login, le titre et la baseline de votre site, faites next.

perso

4/ La dernière étape, cliquez sur ces 4 liens consécutifs, l’installateur et le fichier Zip seront alors supprimés, vous laissant votre Worpress Presque Parfait installé et prêt à l’emploi.

final

Enjoy !

Si ce tuto vous semble long, c’est parce que c’est vraiment un step by step hyper détaillé, dans les faits ça ne vous prendra pas plus de 10 minutes et vous n’aurez plus, ensuite, qu’à passer par l’étape 3 qui est aussi rapide que l’install wordpress classique, à la différence que cette fois, vous aurez vos wordpress prêts à l’emploi !

 A noter que ce plugin est également très utile pour migrer des wordpress en un temps éclair, sous réserve qu’ils ne contiennent pas trop de fichiers puisqu’avec 4go de photos, la génération du zip est assez lente.

Edit: A noter que la Team Rocket a développé un équivalent, open-source WP Quick Install qui repose sur le même principe. Je ne l’ai pas testé en action, mais le sérieux de WP-Rocket parle pour eux.

Un commentaire

  1. baptiste de l'Oise · février 12, 2015

    Très bon ! Ce post a tourné sur twitter mais je ne voie pas de commentaire.Alors, je me lance et te remercie une nouvelle fois 🙂